Equivalences non obligatoires

|

Reconnaissance académique (équivalence)

La reconnaissance académique (équivalence) est une procédure visant à assimiler des études effectuées à l’étranger à celles organisées dans l’enseignement supérieur au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Cette reconnaissance peut être utile dans le cadre d'une recherche d'emploi ou d'une poursuite d'études.

Equivalence à un grade académique spécifique

L’arrêté d’équivalence délivré par le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles est un document qui atteste que les études effectuées à l’étranger correspondent aux études menant à un des grades académiques délivrés par les établissements d'enseignement de promotion sociale, les Hautes Ecoles, les Ecoles supérieures des Arts et les universités au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’arrêté d’équivalence mentionnera donc le diplôme délivré au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles auquel le diplôme étranger a été reconnu équivalent (ex : Master en sciences économiques).

Une équivalence à un grade académique spécifique présente les mêmes effets professionnels que le diplôme obtenu en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Dans le cadre d'une poursuite d'études, elle est requise pour l'accès à l'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur (AESS) et aux études de spécialisation de type court.  

Remarque : des études de très bonne qualité effectuées à l’étranger peuvent toutefois ne pas avoir de correspondance suffisante avec  des études organisées au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Dès lors, le diplôme étranger certifiant ces études ne pourra pas obtenir d’équivalence à un grade académique spécifique.

Equivalence de niveau d'études (BES, Bachelier, Master)

Une équivalence de niveau établit légalement le caractère supérieur des études accomplies à l'étranger en précisant leur niveau (BES, Bachelier, Master) par rapport aux diplômes délivrés en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Elle ne porte pas sur le contenu de la formation et ne mentionne pas le domaine d'études contrairement à une équivalence à un grade académique spécifique.

Cette équivalence de niveau ne permet pas d’accéder aux professions réglementées, c’est-à-dire celles dont l’accès est subordonné à la détention d’un titre spécifique (par exemple : médecin, pharmacien avocat, enseignant, etc.).

Remarque : Suite à la décision du 18 mai 2015 du Comité de Ministres Benelux relative à la reconnaissance mutuelle automatique générique de niveau des diplômes de l’enseignement supérieur, les titulaires d’un diplôme néerlandais ou luxembourgeois de Bachelor ou de Master ne doivent plus entreprendre de démarches auprès du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles en vue de solliciter la reconnaissance de niveau de ce diplôme aux grades génériques de Bachelier ou de Master, à condition que le diplôme luxembourgeois ou néerlandais de Bachelor ou de Master soit reconnu par les autorités compétentes néerlandaises ou luxembourgeoises.

La décision précitée ne vise que la reconnaissance de niveau (bachelier/master) et non pas un grade académique spécifique de bachelier ou de master tel que, par exemple, celui de bachelier ou de Master  en sciences économiques.
Pour toute information sur les établissements et programmes reconnus, vous pouvez contacter les centres ENIC-NARIC des 3 pays du Benelux : www.enic-naric.net

Actualités
Retour vers le site des équivalences obligatoires